9 erreurs que vous pouvez faire et empêcher le sommeil de vos enfants

Problèmes d’endormissement des enfants: plus courant que vous ne le pensez

Faire en sorte qu’un enfant se couche et dorme toute la nuit est l’un des plus grands défis auxquels les parents sont confrontés chaque jour. Assurer un repos complet des enfants est non seulement important pour la santé de l’enfant, mais aussi pour celle des parents, qui se battent chaque jour pour concilier vie familiale et travail.

Les enfants d’âge préscolaire ont généralement différents troubles du sommeil. Même les plus calmes ont des jours où s’endormir n’est pas facile. C’est pourquoi entre 25 et 30% des visites chez le pédiatre ont à voir avec ce sujet, selon l’ISS (Institute for Sleep Research). L’anxiété causée par la séparation des parents, le stress de leur routine, la parasomnie ou la surexcitation dans les dernières heures de la journée sont les principales causes de ces problèmes.

Cependant, et bien que ces difficultés nécessitent parfois le traitement d’un spécialiste, la plupart du temps nous pouvons le résoudre en évitant certaines erreurs dans les heures précédant le coucher.

Erreurs courantes avant de mettre les enfants au lit

Ne pas avoir marqué l’heure du coucher

Le début du bâillement ou de la frottement des yeux de l’enfant ne devrait pas être l’indicateur qui fixe le temps d’aller au lit. Dans ce cas, il est probablement trop tard. Surmonter ce moment peut provoquer votre fatigue pour vous empêcher de vous endormir correctement. De plus, la fatigue les inquiète et peut provoquer ces réveils nocturnes.

Pour éviter cela, nous devons fixer une heure fixe chaque jour, qui couvre sa routine. Cela vous aidera à avoir une plus grande sécurité au jour le jour et à terminer le réglage de votre horloge biologique. Enfin, afin d’établir le moment parfait, gardez à l’esprit le temps de vous réveiller et vérifiez que vous aurez les heures de repos nécessaires

Excès de stimuli

Les jeux physiques ou trop excités, les lumières fortes et les bruits aigus sont certaines des choses que nous devons éviter dans l’heure avant de nous coucher. La réduction de la stimulation progressive de l’enfant sera essentielle pour que son cerveau commence à se préparer au moment du sommeil.

Basculer les enfants des bébés

Basculer les enfants dans le berceau ou dans leurs bras quand ils sont jeunes est une petite habitude recommandée, car ils génèrent une dépendance au mouvement pour dormir. De plus, si vous dormez avec le mouvement, il est très probable que vous n’atteindrez pas la phase la plus profonde et la plus reposante, étant plus susceptible de vous réveiller à minuit.

Manque de routine

Mettre en place un coucher et réduire les stimuli sera la tâche la plus simple si nous définissons précédemment une routine avant de nous coucher. Aller aux toilettes, prendre une douche, se brosser les dents, enfiler votre pyjama et lire une histoire incitera l’enfant à se préparer au repos. Si vous pensez que vous êtes trop vieux ou trop fatigué pour cela, cela brisera votre routine et vous rendra plus précaire.

Dîners lourds ou sucrés

Nous devons éviter les dîners trop lourds ou gras si nous ne laissons pas assez de temps pour la digestion par la suite. Un repos repos peut être entravé si votre corps continue d’être actif. Nous devons également éviter les bonbons ou les boissons acides et non alcoolisées, qui excitent facilement les plus petits. Si l’enfant veut boire quelque chose avant de dormir, le plus recommandé est un verre de lait chaud, ses nutriments facilement assimilables pour le corps assurent non seulement l’assimilation rapide du sommeil, mais l’aident également à être plus profond.

Ne pas avoir la chambre adéquate pour le repos

La chambre de l’enfant doit inviter au repos et ne pas encourager l’activité. Pour cela, nous devons nous assurer qu’il est toujours collecté afin que ses jouets ne stimulent pas l’enfant lorsqu’il entre dans la pièce. Il est également important qu’il soit correctement ventilé pour maintenir un espace plus sain. Et enfin, maintenez toujours une température constante comprise entre 18o et 21oC

Habillez les enfants en pyjama inconfortable

Choisir des vêtements de couchage est un facteur qui n’a pas suffisamment d’importance. Assurez-vous que votre enfant est à l’aise avec son pyjama, qu’il n’est ni trop grand ni trop petit, et qu’il n’est ni trop chaud ni froid. Pour ce faire, laissez-le choisir parmi plusieurs options. Ce sera une excuse parfaite pour renforcer la confiance et la prise de décision de l’enfant.

Pliez l’enfant ou mettez-vous en colère avant de vous coucher

Une attitude correcte des parents est essentielle pour que l’enfant puisse dormir en paix et en toute sécurité. Le moment de la séparation dans les chambres est difficile à comprendre pour de nombreux enfants, qui ne veulent être qu’avec leurs parents. Nous devons donc éviter de gronder ou de crier sur l’enfant dans les heures avant la nuit et essayer de ne pas perdre son sang-froid s’il ne veut pas se coucher. Au contraire, il est conseillé de terminer la journée avec des messages positifs et réconfortants.

Problèmes de sommeil des enfants

Ne pas avoir le bon matelas

Le lit finit par être le facteur clé pour assurer un sommeil profond et reposant. S’il est inconfortable ou ne s’adapte pas aux besoins de votre enfant, il lui sera difficile de dormir toute la nuit sans se réveiller. Votre matelas et votre oreiller doivent s’adapter à toutes les étapes de la croissance de vos enfants, de sorte qu’une adaptabilité élevée doit être la caractéristique fondamentale du matelas, en s’adaptant toujours à la courbure naturelle de son corps. En plus d’être ferme pour assurer une posture correcte de votre dos en croissance continue. Enfin, il est très important que vous ayez des traitements hygiéniques de protection contre les acariens.

Chez Pikolin, nous avons une gamme spécifique de produits conçus pour les plus petits de la maison. Confort, fermeté, ventilation, durabilité, respirabilité et protection hygiénique sont les caractéristiques qui guident nos efforts.

Découvrez les modèles que nous avons pour les bébés et les enfants de plus de 3 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *