Avez-vous besoin d’améliorer le Feng Shui dans votre chambre à coucher ?

Répondez-nous avec sincérité :

  • Y a-t-il un miroir à côté de votre lit ?
  • Décorez-vous votre table de chevet avec des fleurs ?
  • Dormez-vous avec votre partenaire dans un lit double avec des matelas séparés ?
  • Avez-vous un téléviseur devant votre lit ?
  • Votre garde-robe ne vous permet pas de porter un vêtement de plus ?

Si vous avez répondu oui à l’une de ces questions, votre chambre ne respecte pas les règles fondamentales du Feng Shui pour être un lieu de vrai repos et de sommeil réparateur. Au sein du Grupo Centrale de la literie, nous voulons vous aider à améliorer ces conditions, alors n’oubliez pas de prêter attention à nos conseils, nous vous expliquerons comment obtenir un bon Feng Shui dans votre chambre.

Qu’est-ce que le Feng Shui ?

Infographics-LoMonaco-Feng-Shui

Les différents espaces de notre vie quotidienne : la maison, le lieu de travail, doivent avoir un bon Feng Shui, c’est-à-dire une situation optimale dans laquelle tout nous transmet calme, paix et équilibre. De cette façon, dans une maison avec un bon Feng Shui, nous pouvons nous sentir à l’aise, être en bonne santé et jouir de la prospérité. Pour ce faire, nous devons rechercher l’équilibre et harmoniser le monde extérieur avec notre propre monde intérieur.

Chambre LoMonaco

La chambre parfaite

La chambre à coucher est l’un des lieux fondamentaux de notre vie. C’est l’espace du sommeil, du repos, de la réflexion, de la vie en commun et, bien sûr, du sexe. Un territoire intime que nous partageons avec notre partenaire ou dans lequel nous abritons notre solitude. C’est pourquoi c’est l’un des endroits où nous devons prendre le plus grand soin de l’harmonie et de l’équilibre.

Une chambre avec un bon Feng Shui nous permettra de nous réveiller beaucoup plus reposés, en paix avec nous-mêmes et, surtout, avec assez de vitalité pour affronter le nouveau jour.

Le lit, le centre de la chambre.

Comment orienter le lit

Le lit est le meuble qui doit régir la chambre à coucher. Tout doit être disposé autour de lui, en gardant les bonnes proportions et les bonnes distances.

Tout d’abord, en ce qui concerne l’orientation de la tête de lit, vous devez garder à l’esprit que ce que vous voyez depuis le lit sera toujours la dernière et la première chose que vous retiendrez sur votre rétine. Plus cette image est chaotique, moins la qualité de notre repos est bonne. Plus la perception est harmonieuse, plus elle sera placide.

Pour cette raison, le lit ne doit pas mener à une salle de bain ou à un couloir ouvert, si possible, il ne doit pas non plus être situé face à une porte. Si cela est inévitable, des rideaux ou des écrans peuvent toujours être utilisés pour marquer une séparation et isoler le lit du couloir.

Il n’est pas non plus conseillé de placer le lit sous une fenêtre – cela nous donnera le sentiment d’être sans protection – ou sous un réservoir d’eau. Les murs canalisés stimulent l’énergie vitale (ou chi) et donc interfèrent avec le repos et favorisent l’insomnie.

Enfin, nous ne devrions pas placer le lit près d’une poutre, car ces éléments donnent un sentiment de charge qui finit par être de mauvais augure, car les poutres reflètent le poids – moral, travail, mental… – qui tombe sur nos épaules.

Orientation du lit : points cardinaux.

Toutes les orientations géographiques sont favorables si l’ensemble du dortoir est pris en charge. Cependant, chaque arrangement a sa propre signification :

  • Un lit orienté vers le sud renforce l’intuition et stimule les rêves et la rétention.
  • Un lit orienté vers le nord favorise la santé et l’énergie vitale.
  • Un lit orienté vers l’est provoque un dynamisme et une envie de vivre.
  • Un lit orienté vers l’ouest est un bon mécanisme contre le stress et l’agitation.

Selon vos besoins, vous pouvez choisir de placer la tête du lit et donc l’oreiller à l’un de ces quatre points cardinaux.

Lit LoMonaco

Mauvaise compagnie. Ce que vous ne devez jamais mettre dans votre chambre.

Pour assurer le repos et la tranquillité, la chambre à coucher ne doit jamais contenir de meubles ou d’objets qui perturbent votre sommeil. Placer un bureau, un ordinateur personnel ou un banc de gym à côté du lit est une façon d’encourager la nervosité et l’agitation. L’ordinateur et le bureau nous rappelleront ce qu’il nous reste à faire dans notre travail quotidien. Le banc de gymnastique sera, à son tour, un rappel désagréable de l’exercice physique que nous n’avons pas fait.

Bonne compagnie. Le meilleur pour votre chambre à coucher selon le Feng Shui

Face à la relation – condamnée à l’échec – entre l’ordinateur et le lit, on peut trouver d’autres meubles complices pour notre chambre. Les canapés, les divans et les chaises de lecture sont compatibles avec notre lit, car ils ont tous les mêmes idées : le confort et le repos.

Dans ce cas, l’harmonie et le Feng Shui naissent de l’uniformité et de la cohérence. Le mobilier doit suggérer le même plaisir et une intimité suggestive.

Draps et literie

Le choix des draps et de la couette n’est pas non plus une mince affaire. Les empreintes fortes ou trop agressives n’apportent pas non plus la chaleur nécessaire à la chambre pour se sentir bien bordé.

La literie doit avoir des couleurs chaudes et de préférence plates, des tons lisses et doux qui nous protègent par notre perception visuelle. Selon le Feng Shui, la somme des couleurs et un toucher agréable feront de notre lit un lieu attrayant et, dans le cas d’une vie en couple, un environnement tendre et accueillant.

Chambre à coucher en couple

La chambre à coucher n’est pas seulement le lieu où nous nous reposons mais, dans une large mesure, le centre de notre vie de couple. Des nuits partagées où la conversation, la sensualité, l’étreinte complice ou le silence tiède prélude au rêve et à l’aube ensemble. L’harmonie du couple peut être favorisée par le Feng Shui à condition de tenir compte de certains des conseils suivants :

Deux lits, deux vies

Dormir dans un lit double mais sur des matelas séparés n’est pas une bonne mesure. La séparation des matelas peut finir par devenir quelque chose de symbolique, puisqu’elle introduit un élément physique de désunion.

Pétales de LoMonaco

Une répartition proportionnelle

Vous ne devez pas non plus négliger les différences que, inconsciemment, vous pouvez établir dans votre chambre. Il est nécessaire de s’assurer que les tables de chevet et les lampes sont identiques des deux côtés du lit, et vous devez également vous assurer que l’espace libre entre les tables de chevet et le lit est le même aux deux extrémités. Égalité, proportion, équité et symétrie. Les règles de travail d’un couple sont les mêmes que celles qui doivent être respectées dans la décoration de votre chambre.

Miroirs ou voyeurs ?

Dans la chambre à coucher, il ne faut pas non plus mettre de miroirs en vue. Tout d’abord, les miroirs activent nos sens et rendent donc le sommeil plus difficile et favorisent l’insomnie. La multiplication de l’image et de son mouvement constitue un foyer de distraction qui ne nous permettra pas de bien nous reposer. De plus, en Feng Shui, on considère que le miroir peut représenter l’interférence d’une tierce personne qui agit comme un voyeur impertinent dans la vie du couple. Les miroirs doivent donc se trouver à l’intérieur du placard (dans une de ses portes) ou, à défaut, nous pouvons utiliser des voiles ou des rideaux de couleurs douces pour les laisser visibles pendant la journée et les recouvrir de ces tissus pendant la nuit.

Rêve télévisé

Avoir une télévision devant le lit est, sans aucun doute, l’un des éléments qui endommagent le plus le Feng Shui de notre chambre. La vitesse de ses images altère le reste et constitue, en outre, un dangereux substitut de la réflexion intime ou en couple à laquelle ils doivent inviter les instants précédant le rêve. Lire, écrire dans un journal intime ou réfléchir à ce qui s’est passé pendant la journée sont des techniques beaucoup plus efficaces pour s’endormir paisiblement et de manière reposante. De plus, dans la vie d’un couple, il est nécessaire que l’environnement favorise la sensualité et le contact physique. La télévision introduit une composante d’étrangeté et de distance qui interrompt la communication corporelle et intime.

Le bambou de LoMonaco

Feng Shui et la garde-robe

Le lit n’est pas le seul meuble de notre chambre. Malgré la primauté évidente de l’équipement de repos (dans le Grupo Centrale de la literie, on le voit), nous ne pouvons pas oublier la présence d’un autre meuble fondamental dans notre chambre : l’armoire.

Lors du choix d’une armoire, il faut éviter les meubles aux arêtes trop vives. Les pointes et les saillies sont des éléments qui troublent l’harmonie décorative, il est beaucoup plus judicieux d’opter pour des armoires aux bords arrondis et au design simple. Il en va de même pour les tables de chevet et les commodes, et nous devons éviter de placer des meubles trop hauts près du lit.

Nos tiroirs de chambre sont mieux organisés

Parfois, l’accumulation de vêtements dans les placards et les tiroirs finit dans des coins bondés où nous ne pouvons même pas trouver ce que nous cherchons. Le sentiment de désordre est très déstabilisant, surtout si l’on considère qu’il faut ouvrir le placard tous les matins avant de sortir. Non seulement nous devons ranger nos armoires le plus possible, mais il est également conseillé de se passer de ce que nous n’allons pas utiliser. Le Feng Shui croit à l’équilibre, donc éliminer ce qui ne nous intéresse pas créera de l’espace pour quelque chose qui nous est utile.

Objets et souvenirs

Nous collectionnons souvent trop d’objets dans notre chambre à coucher. Ils doivent tous être connectés à nos bons souvenirs si nous voulons que l’énergie qu’ils dégagent soit positive. Les objets de notre vie professionnelle ou les rappels d’affaires non terminées seront préjudiciables à notre repos, de même que tout ce qui évoque un souvenir désagréable ou triste.

En bref, pour avoir du bon Feng Shui dans votre chambre, vous devez…

Comme nous l’avons vu, pour avoir un bon Feng Shui dans notre chambre à coucher, nous n’avons pas besoin de boussole, ni d’une pièce de dimensions exceptionnelles, ni même d’un manuel détaillé pour ajuster notre espace à une philosophie décorative complexe. La bonne mesure est un bon moyen de se reposer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *