Comment arrêter le ronflement: conseils et solutions

Ronflement

Le ronflement est généralement assez ennuyeux, en particulier pour la personne avec qui vous partagez un lit, pour ceux qui dorment dans la pièce voisine ou, dans le pire des cas, même pour les voisins (qui a eu un voisin ronflant sait ce que je parle).

Le ronflement est courant, mais il a une solution.

Dans cet article, nous parlerons de la façon dont le ronflement se produit, des causes et des moyens de les éviter. D’un autre côté, nous expliquerons également dans quels cas il est nécessaire d’aller chez un spécialiste.

CE QUE VOUS TROUVEREZ DANS CE GUIDE

Qu’est-ce que le ronflement et comment cela se produit-il??

Lorsque nous dormons, le corps se détend et cela affecte également les muscles de la gorge et de la langue. Pour cette raison, si en respirant, l’air rencontre un obstacle qui l’empêche de circuler librement, il fait vibrer les parois de la gorge, ce qui produit le son du ronflement.

Le ronflement est tout à fait normal et a tendance à se produire plus fréquemment chez les personnes âgées et les personnes en surpoids. 57% des hommes et 40% des femmes ronflent. Cependant, ce n’est pas dans tous les cas dû aux mêmes causes.

Pourquoi ronflons-nous??

Parmi les raisons pour lesquelles nous ronflons, nous pouvons trouver:Boisson ronflée

  • Consommation de boissons alcoolisées, de drogues, de tabac ou de drogues, qui encouragent une plus grande relaxation des muscles de la gorge.
  • Surpoids, car il génère fréquemment des accumulations de graisse dans le cou.
  • Problèmes physiques dans les voies respiratoires, la bouche ou la gorge qui obstruent le passage de l’air. Il peut s’agir d’amygdales élargies, de végétations ou d’adénoïdes excessivement développés, de gorge très étroite, de bouche molle ou très épaisse, de luette très étendue ou d’obstructions dans les cavités nasales, entre autres.
  • Muscles pharyngés affaiblis ou à faible pente.
  • Grossesse et ménopause. En raison des changements hormonaux à ces stades, le laxisme peut se produire dans les muscles du cou.
  • Allergies ou rhumes.
  • Apnée obstructive du sommeil.

Différents types de ronflement

Compte tenu des causes, il est plus facile de comprendre qu’il existe différents types de ronflement. Les identifier est important de savoir si nous traitons de quelque chose qui ne s’inquiète pas et qui peut être résolu par des changements dans la routine, ou un problème chronique qui devrait être un motif de consultation avec un spécialiste.

Tout d’abord, nous pouvons faire la différence entre un ronflement sporadique et un ronflement habituel:Femme froide ronflante

  • Sporadic est généralement lié à des situations spécifiques, telles qu’un rhume, une consommation d’alcool ou une grossesse, par exemple.
  • Le ronflement habituel, quant à lui, peut être dû à des malformations ou à des problèmes de voies respiratoires. Parfois, résoudre ce type nécessite une intervention chirurgicale.

D’autres types de ronflement peuvent être:

  • Ronflement postural, fréquemment produit en dormant sur le dos.
  • Ou le ronflement isolé, c’est-à-dire le ronflement qui se produit chez une personne à certaines occasions, mais qui n’est pas lié à des complications ou à des facteurs de risque.
  • Enfin, le ronflement comme symptôme ou conséquence de maladies ou de troubles, tels que l’apnée obstructive du sommeil. Dans ce cas, il est nécessaire de suivre un traitement médical.

Que faire pour arrêter le ronflement?

Si le ronflement n’est pas lié à l’apnée du sommeil ou à tout autre trouble, il peut être évité. Il s’agit de faire des changements de routine et de suivre certaines directives et astuces pour mieux se reposer.

De plus, certains remèdes maison peuvent vous aider.

Au jour le jour :

  • Évitez le mode de vie sédentaire et l’obésité. Maintenir une vie active et un poids santé est essentiel pour éviter le ronflement.
  • Mangez une alimentation équilibrée, priorisant la consommation de fruits et légumes, et maintenez une bonne hydratation.
  • Essayez de ne pas consommer d’alcool en fin d’après-midi. Et évitez les sédatifs et les antihistaminiques avant de vous endormir. Il n’est pas conseillé de fumer, car le tabac est congestif.
  • Dîner léger et de préférence au moins deux heures avant le coucher.
  • Gardez la chambre propre et ventilée. Et aussi, si vous utilisez la climatisation ou que l’environnement est très sec, il est recommandé de mettre un humidificateur dans la pièce.

La nuit:

  • Tête haute ronfléeLevez un peu la tête du lit pour éviter que la tête ne tombe plus bas et que le poids ne tombe dans la gorge.
  • Ne vous allongez pas sur le dos, mieux sur le côté, la tête et le cou alignés et en conservant une bonne posture pour dormir. Si vous avez du mal à vous habituer à cette posture, vous pouvez utiliser un tour fait maison. Cousez une poche derrière votre pyjama et remplissez-la d’une petite boule ou de légumineuses séchées. L’inconfort d’avoir une bosse derrière vous empêchera de vous tenir face visible sans vous en rendre compte.
  • Essayez de respirer par le nez et gardez la bouche fermée pendant que vous dormez. De cette façon, votre pharynx ne sera pas réséqué.

Quelques remèdes maison:

Faites respirer mieux les thés. La menthe poivrée et l’ortie sont bénéfiques pour réduire la congestion. Alors que le gingembre, la cannelle et le curcuma aident à dégonfler la gorge.

Prenez une cuillère à soupe de miel un peu avant de vous coucher. Le miel hydrate et apaise la gorge.

Placer un oignon à moitié acculé avec du sel sur la table de nuit. Cela vous aidera à mieux respirer.

Exercices avec la bouche pour éviter le ronflement

Selon les résultats d’une étude publiée par Chest, la réalisation d’exercices spécifiques avec la bouche contribue à renforcer les muscles pharyngés. Les sujets impliqués dans l’étude ont réussi à diminuer la fréquence du ronflement de 36% et son volume de 60%.

Prenez note et essayez-les. Effectuez plusieurs répétitions de chacun d’eux, 3 fois par jour:

Exercice 1: Appuyez sur le palais avec le bout de votre langue et faites-le glisser d’avant en arrière.

Exercice 2: Appuyez toute la langue contre le palais, puis détendez-la.

Exercice 3: Reposez votre langue sur le sol de votre bouche, afin que la pointe touche les dents avant en dessous.

Exercice 4: Prononcez la lettre A sans arrêt, tout en déplaçant votre langue vers la cloche.

Quand consulter le médecin?

Presque tout le monde ronfle de temps en temps et ces épisodes isolés ne doivent pas être préoccupants.

Cependant, dans certains cas, le ronflement peut être lié à d’autres problèmes chroniques tels que l’apnée obstructive du sommeil. Comment savoir alors quand il faut consulter le médecin? Vous devez faire attention si le ronflement s’accompagne d’autres symptômes.

Il est recommandé de vous adresser au spécialiste si:Maux de tête ronflés

  • Vous arrêtez votre souffle pendant que vous dormez. Ceci est généralement réalisé par la personne qui dort à côté de vous, ou à un stade plus avancé, vous-même si vous vous réveillez soudainement en éprouvant une suffocation.
  • Vous avez des douleurs thoraciques la nuit.
  • Vous ressentez un mal de tête ou un mal de gorge lorsque vous vous réveillez le matin.
  • Vous avez un sentiment de somnolence pendant la journée ou des difficultés à vous concentrer.
  • Vous avez une pression artérielle élevée ou êtes obèse.
  • Votre ronflement est constant et très fort.
  • Et, dans le cas des enfants: il faut être alerté si, en plus du ronflement, ils ont du mal à se concentrer, ont des problèmes de comportement ou se comportent mal à l’école.

Conclusions

Snoring partenaire adulte plus âgé

Le ronflement est généralement une chose normale qui peut être évitée en suivant les directives et les conseils simples mentionnés ici.

Cependant, si vous appliquez ces recommandations, il n’est pas possible de leur apporter une solution, ou si elles sont accompagnées d’autres symptômes tels que des pauses respiratoires lors du sommeil, des douleurs thoraciques ou de l’hypertension, entre autres, il sera nécessaire de consulter le médecin.

Un spécialiste pourra évaluer la situation et exclure les troubles ou complications tels que l’apnée obstructive du sommeil.

····

Si cet article vous a été utile, j’apprécierai grandement votre partage en cliquant sur l’un des réseaux sociaux ci-dessous. Je vous remercie!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *