Comment dormir un bébé facilement et rapidement

Bébé dort entre les étoilesJusqu’à ce que les cycles de sommeil du bébé soient régularisés, il est normal qu’il s’endorme et se réveille la nuit, ce qui peut affecter la routine familiale.

Une question parentale courante pour la première fois est généralement de savoir si je peux faire quelque chose pour aider mon bébé à dormir? La première recommandation est d’être patient, car enfin votre rêve finira par se régulariser. Mais, en plus, il y a certaines choses qui peuvent être faites.

Dans cet article, nous expliquons plus sur le rêve du bébé et vous conseillons de le faire dormir plus facilement et de l’aider à créer une bonne habitude de repos.

CE QUE VOUS TROUVEREZ DANS CE GUIDE

¿Comment est le rêve du bébé?

Il est tout à fait normal que votre bébé ait du mal à dormir. Gardez à l’esprit qu’il vient de la période de gestation et s’adapte au monde en dehors de l’utérus. Pour commencer, ses rythmes circadiens sont immatures et il ne fait toujours pas de distinction entre le jour et la nuit, il dort 24 heures sur 24 quand il en a besoin et se réveille quand il a faim.

Bébé dort

D’un autre côté, leurs cycles de sommeil ne sont pas comme ceux des adultes et ils n’ont que deux phases (et leur phase REM est courte). À mesure qu’ils grandissent, d’autres sont ajoutés (jusqu’à atteindre 5, c’est-à-dire les phases 4 non REM et la phase 1 REM) et augmentent leur durée, de sorte que le temps de chaque cycle augmente également.

En résumé, le sommeil du bébé est un processus évolutif qui progresse à mesure qu’il mûrit jusqu’à des années 6 ou 7, alors qu’il a déjà acquis les caractéristiques du sommeil adulte. En attendant, l’essentiel est d’accompagner ce développement, en vous aidant à acquérir de bonnes habitudes de repos.

¿Combien d’heures le bébé devrait-il dormir?

Les besoins de sommeil du bébé varient à chaque étape de son développement. Dans tous les cas, le nombre d’heures déterminé pour chaque étape est indicatif, car le schéma de sommeil peut varier chez chaque bébé. Donc, si votre tout-petit ne respecte pas le temps qu’il est dû en fonction de son stade de croissance, ne vous inquiétez pas car petit à petit vous vous y habituerez et régulariserez votre rythme.

Nouveau-né jusqu’à deux mois. Vous n’identifiez toujours pas la différence entre la nuit et le jour et vous n’avez pas développé votre horloge interne. En règle générale, vous dormez 16 à 20 heures par jour, mais avec des interruptions toutes les heures 2 ou 3, environ, pour manger. Au total, ils seraient 7 à 9 heures de la journée, et entre 8 et 9 la nuit.

De 2 à 4 mois. Le motif commence à varier davantage entre le jour et la nuit. En règle générale, vous dormez de 3 à 5 heures de la journée et de 9 à 10 heures de la nuit. Et, en plus, c’est le stade où certains bébés commencent à se réveiller moins la nuit. Ils peuvent s’endormir entre 5 et 6 heures de suite.

De 4 à 6 mois, les siestes sont réduites à environ 3 heures et augmentent le sommeil nocturne entre 10 et 12 heures. Ce changement plus net peut être difficile à transporter pour le bébé, il est donc probable que le réveil et les pleurs la nuit augmenteront au cours de cette période.

A partir de mois 6, une étape qui coïncide avec le début de l’introduction de l’alimentation complémentaire, le sommeil du bébé est réparti entre 3 heures par jour (qui diminuent jusqu’à 3 ans qui sont supprimés) et encore 11 ou 12 heures la nuit avec moins de réveils.

Conseils pour aider le sommeil des bébés

Maman lisant bébéBien que, comme nous le disons, il soit normal que le bébé ait du mal à dormir, il y a certaines choses qui peuvent être faites pour l’aider à s’endormir plus facilement, pendant que nous insufflons de bonnes habitudes de sommeil auxquelles vous vous habituerez peu à peu.

Créez une routine de détente pour le coucher. Essayez de ne pas faire d’activités dynamiques qui peuvent stimuler le bébé une heure ou deux avant de dormir et incorporez dans leurs soins une routine de détente qui peut inclure un bain avant le lit, des massages, mettez de la musique relaxante ou chantez-lui une chanson. Répétez ce rituel tous les jours et essayez de toujours terminer le même, de sorte que peu à peu il est lié au début de l’heure de repos.

Gardez un environnement agréable dans la pièce. L’éclairage doit être faible et idéalement la température doit être comprise entre 22 et 24 ° C. Lorsque vous parlez au bébé, faites-le d’une voix douce et essayez de faire des mouvements lents.

Allongez votre bébé pendant qu’il est encore éveillé, mais déjà un peu endormi, afin qu’il commence à associer son berceau au sommeil et, si possible, toujours en même temps.

Lorsque vous devez vous occuper de lui la nuit, soit pour le nourrir, soit pour changer sa couche, faites-le le plus calmement possible, sans le stimuler pour que vous compreniez qu’il est temps de se reposer et non d’exercer.

Essayez d’utiliser la tétine. Il a été démontré que la tétine a un effet relaxant (du mouvement d’aspiration). Il existe également des études qui le suggèrent comme l’un des facteurs de prévention du syndrome de mort subite du nourrisson.

Si votre bébé ne passe pas une bonne journée avec des coliques ou des maux de dents, par exemple, et cela vous coûte encore plus cher que d’habitude, vous pouvez utiliser des applications pour endormir le bébé avec du bruit blanc. C’est une ressource efficace, mais il n’est pas conseillé d’en abuser afin de ne pas s’habituer à dormir dans un environnement spécifique et de le faire n’importe où.

Soyez patient, ce n’est qu’une étape et, avec le temps, cela passera.

¿Comment les bébés devraient-ils dormir?

L’une des principales recommandations lors du sommeil du bébé est de toujours le mettre sur le dos, de ne jamais le placer sur le ventre et, de préférence, pas sur le côté, car il pouvait se retourner et se terminer à l’envers. Poser le bébé en position couchée est l’un des facteurs les plus importants pour prévenir le syndrome de mort subite du nourrisson (SML).

Le SMSN est la mort subite d’un enfant de moins de l’âge qui survient pendant le sommeil sans cause médicale explicable.

Bébé dort dans le berceauLe risque de dormir sur le ventre est dû au fait que la mâchoire du bébé est pressée, rétrécit les voies respiratoires et rend donc difficile la respiration. D’un autre côté, cela augmente également le risque que l’enfant respire son propre air en réduisant ses niveaux d’oxygène et en augmentant l’accumulation de dioxyde de carbone.

Autres mesures qu’il convient de prendre:

Lorsque vous mettez le bébé au lit dans le berceau, retirez les animaux en peluche, les coussins et les oreillers pour éviter que le visage du bébé ne soit couvert.

Assurez-vous que les draps sont serrés et ne mettez pas de couvertures épaisses ou lourdes sur le lit.

Évitez de surchauffer le bébé. Ne l’ouvrez pas plus que nécessaire et empêchez la température de la pièce d’être très élevée.

Le matelas doit être ferme et stable (éviter les matelas doux) et respecter les règles de sécurité en vigueur (plus tard, nous vous donnons des détails spécifiques sur les caractéristiques qu’il devrait avoir).

¿Pourquoi les bébés devraient-ils dormir sans oreiller?

Dans les recommandations précédentes, nous vous avons dit que les bébés ne devraient pas dormir avec un oreiller. ¿Pourquoi?

Étant donné que le bébé n’est pas encore formé anatomiquement lorsqu’il est enfant ou adulte, sa tête est proportionnellement plus grande que le reste du corps. Pour cette raison, l’oreiller n’apporte ni le support correct ni le confort, car il vous oblige à forcer la courbure du cou.

La deuxième raison pour laquelle vous n’avez pas à dormir avec un oreiller est le risque d’étouffement, car votre visage peut être piégé

¿Quel est le meilleur type de matelas pour un bébé?

Il est important de bien choisir le matelas du bébé, car il doit être sûr et s’adapter aux besoins de votre corps à ce stade de sa croissance.

Les parents mettent le matelas dans le berceauEn ce qui concerne la densité, jusqu’à 6 mois, le bébé doit dormir sur un matelas ferme, mais adaptable pour bien répartir son poids corporel et éviter les malformations de la colonne vertébrale ou de la plagiocéphalie (notez que son crâne est encore très doux et sensible à la déformation). Le matelas doit également être respirant, à la fois pour empêcher les poches de CO2 de se produire et pour empêcher l’humidité de s’accumuler à l’intérieur et les bactéries de proliférer.

En ce qui concerne la taille, les dimensions doivent correspondre à celles du berceau (ne mettez jamais un matelas plus petit qui laisse des lacunes dans lesquelles le bébé pourrait se faire piéger). Notez qu’il y a une mesure standard de 117 X 57 cm, pour des berceaux de 120 X 60 cm, mais vous pouvez également trouver des tailles spéciales au cas où le berceau serait différent.

Épaisseur, en revanche, il est conseillé de se ronder entre 12 et 18 cm, le diluant n’est pas conseillé et le plus épais n’est pas nécessaire.

Sur les matériaux, les plus recommandés sont ceux avec des ressorts ensachés (très respirants et durables), ceux avec des mousses profilées (ils s’adaptent très bien au corps du bébé et les profils favorisent la circulation de l’air), ceux avec du latex (il est hypoallergénique, anti-acarien, Il est flexible et hautement adaptable) et ceux en fibre de coco (naturelle, écologique, hypoallergénique et respirante).

Conclusions

Parents avec bébé au litIl est normal que pendant les premiers mois de la vie, les habitudes de sommeil du bébé soient irrégulières. Et c’est que vous devez apprendre à différencier la nuit du jour et que vos cycles de sommeil doivent mûrir, un processus qui évolue avec sa croissance.

Pendant ce temps, en plus d’être très patient, la façon de l’aider à mieux dormir et à apprendre à avoir de bonnes habitudes de sommeil consiste essentiellement à créer des routines et un environnement propice à la relaxation, ainsi que de trouver le moment idéal pour l’emmener au berceau.

Si cet article vous a été utile, j’apprécierai grandement votre partage en cliquant sur l’un des réseaux sociaux ci-dessous. ¡Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page