Dormez et travaillez par équipes

Le corps est régi par des cycles de 24 heures qui coïncident avec les états de veille et de sommeil.

Les besoins techniques, économiques et de service de certaines entreprises exigent que leur activité de travail fonctionne 24 heures sur 24, ce qui implique que, dans les formes d’organisation du temps de travail, les heures à tour de rôle et la nuit sont incluses. Les principaux secteurs professionnels concernés par ces horaires sont la santé, l’accueil, les transports publics, le nettoyage et les services publics, tels que les forces de sécurité de l’État, telles que les pompiers ou la police, comme indiqué par l’Institut national de sécurité et d’hygiène dans le travail.

Selon les données de la VIe enquête nationale sur les conditions de travail, il est calculé que le pourcentage de travailleurs qui effectuent leur temps de travail à leur tour est d’environ 20% et que 8% le feraient la nuit.

Diverses études confirment que les personnes qui travaillent par quarts montrent moins de satisfaction à l’égard des heures et du travail en général que les personnes qui fournissent leurs services pendant la journée de travail. Parmi les causes, le manque d’adaptation produit par l’altération des rythmes circadiens ou biologiques se distingue.

Rythmes biologiques

Horloges corporelles

Le corps est régi par des cycles de 24 heures, qui régulent l’activité cérébrale, la respiration et la température, entre autres fonctions, et qui coïncident avec les états de veille et de sommeil. La plupart d’entre eux sont plus actifs le jour que la nuit. Si les cycles sont modifiés, ces rythmes deviennent déséquilibrés, de sorte qu’ils peuvent affecter la santé à la fois physiquement et psychologiquement. Surtout lorsque ces quarts nécessitent de dormir pour la journée. Et c’est que le sommeil nocturne est ce qui est considéré comme reposant et son manque peut être associé à des états de fatigue et de fatigue.

Aller à l’encontre des rythmes biologiques modifie la sécrétion hormonale. Ainsi, à l’approche de la nuit, il augmente les niveaux de mélatonine, qui est responsable de la relaxation des fonctions vitales. Avant de se réveiller, le cortisol est libéré, se préparant au nouveau jour en augmentant la pression artérielle. D’autres facteurs, tels que la lumière naturelle ou les cycles de repas, influencent également le rythme biologique.

En plus de souffrir de troubles du sommeil, parmi lesquels l’insomnie et la somnolence diurne sont les plus courantes, des problèmes cardiovasculaires peuvent se manifester, causés par une mauvaise circulation, digestive, dérivée de changements dans les habitudes alimentaires ou nerveuses, associés au stress ou à l’irritabilité. Cela a été conclu dans une étude sur les travailleurs aragonais en service réalisée par la Dream Unit de la Zaragoza Accident Mutual (MAZ) il y a quelques années et parrainée par la firme Pikolin.

Respecter les rythmes biologiques

· Dormez tout le cycle de sommeil. Les changements doivent respecter autant que possible les phases
du rêve. Pour cela, ils doivent être compris entre 6h00 et 7h00, 14h00 et 15h00
et 22.00 et 23.00. Le plus recommandé est de dormir six à huit heures d’affilée.

· Comment établir les rotations de chaque quart de travail?. En ce qui concerne la durée de chaque quart de travail, il y a actuellement une tendance à effectuer des cycles courts (changement de quart tous les deux ou trois jours) pour éviter autant que possible l’altération des rythmes circadiens. Quant au sens de rotation, il est possible de l’établir de deux manières: une naturelle, qui s’établit comme demain-après-midi-nuit
et une autre inverse, qui propose la nuit après-midi. De plus, le calendrier des quarts doit être connu à l’avance.

· Habitudes individuelles. Il est recommandé d’adapter la maison au rythme du travailleur et de la garder silencieuse pendant vos heures de repos. Effectuez également des activités de détente avant de vous coucher et prenez soin de la nourriture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page