Dormir à la belle étoile – Blog sur les matelas

Ainsi, chaque année, nous avons l’occasion d’observer à la même date ce spectacle naturel que nous devrions au moins contempler une fois dans notre vie. Avec la pollution lumineuse de nos villes, il est difficile de voir ce phénomène dans toute sa splendeur. Ce peut donc être une occasion unique (si nos circonstances le permettent) de préparer un camping sous les étoiles, loin du bruit du monde.

Passer une nuit à l’extérieur, en famille ou avec des amis est une activité qui doit être planifiée à l’avance, afin qu’aucun imprévu ne vienne gâcher ce projet passionnant. Dans un premier temps, nous devons planifier l’endroit choisi pour le camping et si c’est une plage ou un champ, nous étudierons la zone, les accès, les services et les recommandations qui sont faites au sujet du camping dans le lieu. Il y a des endroits magnifiques dans toutes les provinces espagnoles, permettant le camping gratuit qu’il serait intéressant d’envisager.

Une fois la zone choisie, nous devons réfléchir soigneusement aux éléments que doit posséder l’équipe que nous allons emmener avec nous en voyage de camping. La chose normale est d’utiliser un matelas qui isole contre l’humidité du sol, un sac de couchage d’été et une petite tente, au cas où la nuit se révélerait finalement humide ou au cas où la situation ne serait pas aussi agréable que nous l’avions imaginé, sans “toit” sous lequel s’abriter. Les plus “confortables” se sentiront sûrement plus à l’aise en se procurant un matelas gonflable individuel, qui leur apportera également le confort qui fait défaut au matelas isolant. Les vêtements doivent être confortables et spacieux et bien que nous nous soyons informés au préalable du temps qu’il fera, il ne serait pas mauvais d’apporter une tenue de rechange (chemise à manches longues et pantalon), au cas où les prévisions changeraient. Quant aux autres éléments supplémentaires, il n’est pas superflu d’avoir une petite trousse de premiers secours (même si ce n’est que pour une nuit, on ne sait jamais…), une lampe de poche et beaucoup d’eau, au cas où il n’y aurait pas d’approvisionnement en eau potable dans la région.

Il est préférable d’arriver au camping lorsqu’il fait encore jour, de vérifier le terrain et de choisir un emplacement aussi plat que possible, sans pentes et irrégularités ou autres éléments susceptibles de perturber tout le confort que l’expérience peut être. De plus, comme nous verrons une pluie d’étoiles filantes, nous devrions trouver un endroit où vous pourrez voir le ciel dans toute sa plénitude, donc les zones avec des arbres luxuriants ne sont pas fortement recommandées. Une fois le camp installé et la nuit arrivée, le mieux est de s’allonger et de contempler le ciel calmement, en attendant que notre rétine s’habitue à cette obscurité que seuls la campagne et la nature peuvent nous donner. Il nous faudra sûrement peu de temps pour commencer à nous imprégner des Perséides. N’oubliez pas vos souhaits ! L’expérience sera merveilleuse, même si vous avez hâte de rentrer chez vous pour vous reposer sur le matelas central du lit superposé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *