Il y a un temps pour tout. Et ça l’est dit la science!

Comme nous l’avons déjà expliqué, à la fois dans une heure à l’avance, il y a une heure et dans Voyager est magnifique. Le décalage horaire moins, nos énergies et nos performances sont entraînées en silence par notre rythme circadien, l’horloge biologique qui, calibrée sur les habitudes de routine et les stimuli ponctuels, nous fait dormir, ou au contraire nous nous sentons pleins d’énergie.

Au cours de son évolution, l’être humain s’est de plus en plus éloigné de la racine animale dont il dérive, mais n’oublions pas nos origines! Trivialement, même l’existence et l’utilisation généralisée de la lumière artificielle lorsque l’énergie solaire échoue peuvent certainement être très utiles d’une part, mais d’autre part une source de confusion pour nos récepteurs internes.

Pour être précis, le rythme circadien est déterminé par un groupe spécifique de cellules cérébrales, appelé noyau suprachiasmatique, qui reçoit des informations de cellules photosensibles présentes à l’intérieur de la rétine de nos yeux. Par conséquent, travaillant sur un cycle aussi long qu’une journée, il communique les informations aux instances internes, dont le fonctionnement et le rythme d’activité sont conditionnés par cette horloge interne.

Il est temps pour tout 2

Chaque créneau horaire de la journée, divisé en confort en périodes de trois heures chacun, est donc
idéal pour différents types d’activités, et au contraire il insiste pour en mener d’autres. Découvrons-le
ensemble!

La première bande du matin va de 06h00 à 09h00 et c’est le moment où le corps démarre progressivement après le repos de la nuit: la mélatonine diminue, arrêt de la production, et le niveau de cortisol augmente, une hormone utile à notre corps pour maintenir un état de veille et d’alerte.

Il est plus compliqué de se lever en hiver, lorsque la nuit et le froid incitent notre corps à vouloir continuer à dormir malgré les impositions sociales, prévoyez également le réveil. Nous ne recommandons pas de faire une activité physique intense, compte tenu de la phase de chauffage initiale dans laquelle notre corps est situé.

La matinée est plutôt le moment productif par excellence! De 09h00 à 12h00, il y a une augmentation de la température corporelle, des fonctions cognitives les plus importantes et de sa capacité à se concentrer grâce au cortisol.

C’est le meilleur moment pour s’engager dans des activités importantes et exigeantes: le travail et la mémoire à court terme sont à leur capacité maximale. Nous déconseillons fortement de dormir dans cette période, ce serait de gaspiller l’inclinaison naturelle du résultat qui dans ces heures est de nature biologique!

Il est temps pour tout 3

Le déjeuner arrive, de 12h00 à 15h00. La somnolence après un repas abondant (surtout si nous avons mangé des glucides) est quelque chose de bien connu de tous: ce n’est pas seulement une impression, mais une réalité a ses racines dans des raisons biologiques!

C’est le système nerveux parasympathique qui, lorsque la nourriture traverse le tube digestif, donne une impulsion à toutes les autres activités pour donner une priorité maximale à la digestion, ralentissant ainsi toute autre action. La production d’orexine, une protéine fondamentale pour maintenir l’état de veille, est également suspendue.

Étant donné la nature critique de rester éveillé, il serait bon d’éviter l’alcool pour se détendre
l’effet d’ivresse, car c’est l’heure de la journée où vous en êtes le plus sensible.

Malheureusement, beaucoup d’entre nous ont d’autres engagements, mais le créneau horaire de 15h00 à 18h00 est parfait pour pratiquer des sports et des activités automobiles.

Le cœur et les poumons, deux des principaux acteurs de ce rendement en effet, ont un rendement de près de 20% supérieur à celui du matin ou du déjeuner! Et une incitation supplémentaire à faire du sport à cette heure est la distance adéquate entre le temps de repos de la nuit.

Une autre tâche recommandée est le travail de précision, à la maison ou au travail, car le tonus plus élevé des muscles aide à la coordination entre les mains et les yeux. Ne dormez pas, vous briseriez le rythme du sommeil et perdriez physiquement la période la plus performante!

Tout le monde aime un bon dîner abondant, à l’exception de notre foie et de nos intestins! De 18h00 à 21h00, il est bon d’avoir un dîner modéré, et c’est la preuve que ceux qui essaient de perdre du poids ont de meilleurs résultats en consommant le repas le plus riche pour le déjeuner.

La régularité est également fondamentale: le maintien des mêmes temps aide à prévenir l’obésité et le diabète. C’est également le moment idéal pour un apéritif, un brainstorming et une plus grande capacité créative. Comme déjà mentionné, nous ne recommandons pas un repas trop abondant ou riche en graisses.

L’instant suivant, de 21h00 à 00h00, est celui dans lequel le corps commence son « départ » naturel: la sécrétion de mélatonine recommence et progressivement il serait bon de s’approcher de votre lit, car la température corporelle est également abaissant.

Pour éviter les smartphones et PC sur tablette qui, avec leurs lumières bleues, interfèrent avec la mélatonine, ainsi que l’exécution de l’activité physique, ce qui confondrait le corps dans une phase d’endormissement lent.

Entre 00h00 et 03h00, beaucoup dorment mais pas tous. Et c’est dommage, car quel que soit le moment où il y a un pic de mélatonine et où le corps est le plus au repos: les organes internes sont en phase de relaxation, le cerveau se nettoie des toxines et consolide les souvenirs.

Ceux qui sont éveillés pendant ces heures ont encore un faible niveau de veille, c’est pourquoi malheureusement de nombreuses catastrophes industrielles se sont produites dans cette fourchette (Tchernobyl, Bhopal …). Pour la sécurité de tous, notre conseil est d’éviter les emplois pour lesquels une bonne concentration est nécessaire.

Il est temps pour tout 4

Enfin, de 03h00 à 06h00, c’est le moment où la température corporelle est à son minimum – c’est pourquoi en temps froid on se réveille presque toujours froid. Les énergies du corps se concentrent sur d’autres activités fondamentales: la régénération cellulaire par exemple.
La mélatonine lente commence à tomber. Il est curieux que cette fois soit à la fois où il y a plus de naissances naturelles, car les futures mères se détendent à la fois psychologiquement et physiquement, et où la chimiothérapie a plus d’effet, car les cellules saines « dorment » et sont moins facilement endommagées que pendant la journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *