La hauteur de l’équipe de repos

A travers tous les articles publiés chaque semaine sur le blog du Grupo Centrale de la literie, nous nous sommes arrêtés pour donner des recommandations sur la résistance des équipements de repos, les caractéristiques de la base, les matériaux optimaux pour un sommeil parfait … etc. Mais il y a un aspect que nous négligeons souvent, purement physique, qui a une influence significative dans plusieurs directions sur la performance et le confort d’utilisation de notre équipement complet.

Nous parlons de la hauteur de l’équipement de repos une fois installé dans notre maison et c’est cela, doit être un aspect à considérer pour l’adapter de manière optimale tant à nos nécessités, comme parce que non, à nos goûts. Chaque élément (le matelas, la base et l’oreiller sont ceux que nous devons analyser à ce stade) séparément nous offre une dimension qui, ensemble, peut différer de ce que nous recherchions. Voyons voir :

Matelas : partant du fait que la hauteur minimale pour un repos de qualité doit être de 15 centimètres, il faut préciser qu’une épaisseur plus importante ne garantit pas un meilleur repos (celui-ci serait accordé par les qualités du matériau), le choix de l’épaisseur sera marqué par les caractéristiques et les besoins personnels de chaque dormeur.

-Bases : Il faut savoir que la hauteur d’une base de repos doit nous intéresser sous plusieurs angles. Dans le cas des sommiers et des bases rembourrées, la hauteur des pieds déterminera l’espace utile dont nous disposerons sous le lit. Dans le cas d’un sommier pliant, nous devons connaître l’espace utile du tiroir et savoir si le sommier a ou non des pieds qui le séparent du sol, garantissant une hauteur minimale qui permet aux ustensiles de nettoyage de glisser sous celui-ci pour éviter l’accumulation de saletés.

A partir de la conjonction des deux précédentes (mesure du matelas + mesure de la base) on obtiendra la hauteur de l’équipement de repos. Cela peut influencer le confort, notamment lors de la fabrication du lit. Pour rendre cette tâche confortable, la dimension optimale de l’ensemble doit se situer entre la zone de la hanche et un peu au-dessus du genou, afin d’éviter les positions qui forcent la courbe lombaire. D’autre part, pour des raisons de mobilité, en particulier chez les personnes âgées, il est conseillé d’évaluer la hauteur de l’utilisateur comme un signe à partir duquel on peut choisir la hauteur totale de l’ensemble, afin de faciliter l’entrée, la sortie et la mise au lit. Afin d’obtenir une personnalisation maximale des équipements de repos, le Grupo Centrale de la literie dispose de différents modèles et hauteurs de pieds afin que, quel que soit votre choix de socle, vous puissiez également l’adapter à votre taille.

Oreiller : L’objectif est que la colonne vertébrale, de la zone cervicale à la zone sacrée, repose dans une position naturelle, indépendamment de la posture que nous adoptons pendant le sommeil. Plusieurs facteurs nous aident à y parvenir : d’une part, il y a la hauteur de l’oreiller lui-même en conjonction avec le matériau qui le compose. En outre, cette hauteur peut varier lorsque l’on place l’oreiller sur un type de matelas ou un autre. Le latex offre une plus grande résistance et une meilleure fermeté, tandis que le viscoélastique est un matériau beaucoup plus adaptable aux courbes du corps, qu’il s’agisse d’un matelas ou d’un oreiller. Dans le Grupo Centrale de la literie, vous disposez de trois hauteurs différentes (10 cm, 12 cm et 14 cm) réalisées dans des matériaux différents.

En bref, l’investissement dans un équipement de repos est quelque chose qui doit être étudié avec soin, alors si vous n’avez pas été clair sur cette danse des chiffres et des lettres, laissez-vous conseiller par l’un des experts en la matière que le Grupo Centrale de la literie met à votre disposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *