L’amour et le sommeil

L’amour vous empêche de dormir

Être amoureux provoque des sensations contradictoires : extase, désespoir, manque d’attention ou attention aux animosités… Que l’on soit bien aimé ou que l’on souffre d’un manque d’amour, on a tendance à ruminer des idées, ce qui n’est pas du tout approprié à l’heure du coucher. Ce délire, cette obsession, peut même nuire à votre sommeil.

Si nous parlons de la chimie de l’amour, il existe un neurotransmetteur qui est libéré dans différentes situations, et l’une d’entre elles est la noradrénaline, lorsque nous tombons amoureux. La norepyredrine (le coupable qui ne peut pas vous enlever son odeur de la tête) est aussi particulièrement importante pour contrôler les habitudes de sommeil, et en forte concentration, elle provoque des insomnies.

Rêvez-vous de votre amour ?

Les rêves reflètent nos désirs et nos envies, nos peurs, nos inquiétudes, nos expériences quotidiennes… Ainsi, rêver de la personne que vous aimez n’a rien d’étrange et signifie le bonheur et dénote un état de pur amour (vous ne pouvez pas vous enlever votre amour de la tête même pendant votre sommeil). Cela peut aussi signifier le contraire, être seul et vouloir désespérément être avec l’être aimé.

Dormir après avoir fait l’amour

Faire l’amour est un puissant somnifère, bien qu’il semble avoir plus d’effet sur les hommes. Selon le professeur Juan Carlos Sierra, directeur de la faculté de psychologie de l’université de Grenade, si après l’orgasme, elles ressentent généralement de la somnolence, et peuvent même s’endormir, les femmes ne ressentent pas cette sensation mais plutôt le contraire : elles ont besoin de communication ou d’affection, ou de poursuivre leur activité sexuelle. L’explication serait que l’homme, après un orgasme, entre dans une phase réfractaire, caractérisée par la satiété sexuelle. La somnolence est la conséquence de processus qui se déroulent au niveau cérébral et de la décharge de deux hormones qui facilitent le sommeil : l’ocytocine et la sérotonine. D’autre part, la libération d’une autre hormone, la prolactine, pendant l’orgasme, nous rend plus rassasiés, ce qui facilite également le sommeil. Ces phénomènes biologiques font qu’un pourcentage élevé d’hommes s’endorment profondément après un rapport sexuel.

L’amour fait de vos rêves une réalité

Être amoureux nous fait adopter une attitude positive face à la vie, ce qui nous permettra de lutter plus facilement pour atteindre nos buts et objectifs avec détermination.

Quelle est la meilleure posture pour coucher avec un partenaire

“La cuillère” ou votre tête sur sa poitrine ? Pour être honnête, à l’heure du coucher, l’idéal est de “prendre l’air“. Il est parfait et confortable de dormir que chacun ait son espace, et que le matelas sur lequel vous dormez soit indépendant des lits, c’est-à-dire qu’il n’y ait pas de transfert de mouvements (que lorsque votre partenaire bouge, il ne semble pas y avoir de tremblement de terre dans le lit).

Après cela… Nous vous souhaitons de faire de beaux rêves, messieurs les amoureux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *