Le manque de sommeil peut affecter notre mémoire?

L’un de nos besoins physiologiques les plus importants est le sommeil. Il permet à notre corps et à notre esprit de se reposer et c’est notre façon naturelle de rafraîchir et de redémarrer le système pour une autre journée de travail. Le manque de sommeil ou la privation de sommeil affectent de manière significative de nombreux aspects de notre système corporel, y compris notre activité cérébrale. Dans cet article, nous examinerons les effets de la privation de sommeil sur notre fonction cérébrale et comment nos souvenirs sont stockés.

Perturbations du sommeil et perte de mémoire

Différentes perturbations du sommeil peuvent avoir divers effets sur la mémoire, le plus souvent avec un impact négatif sur la consolidation et la conservation de la mémoire. L’apnée du sommeil est un trouble du sommeil dans lequel une personne ressent des maux dus à une intermittente interruption de la respiration pendant le sommeil. Si quelqu’un souffre d’apnée du sommeil, un manque d’oxygène est susceptible d’être envoyé au cerveau en raison de la respiration. S’il n’est pas contrôlé, il peut endommager le cerveau de façon permanente.

On pense également que le cortex préfrontal du cerveau est l’une des zones les plus touchées en cas de manque d’oxygène. Cela peut entraîner un déclin de la fonction cognitive du cerveau. Bien qu’il n’y ait pas de lien direct entre le fait de ne pas avoir suffisamment d’heures de sommeil et la maladie d’Alzheimer, certaines études montrent que les mêmes protéines présentes dans le cerveau des personnes vivant avec la maladie d’Alzheimer se manifestent chaque fois qu’une personne ne dort pas suffisamment.

L’impact du sommeil sur la mémoire est important et le sommeil peut affecter peu la mémoire, la cognition et l’activité cérébrale. Être privé de sommeil nie à votre cerveau la capacité de garder des informations et d’absorber quelque chose de nouveau. Il est donc fortement conseillé de dormir la bonne quantité chaque jour. Les effets de la privation de sommeil oublient non seulement les choses que vous avez mémorisées, mais ils peuvent également influencer votre mémoire procédurale, qui apprend à faire les choses.

Si vous êtes un athlète qui s’entraîne pour votre sport ou même qui apprend et essaie d’améliorer une nouvelle compétence, vous devez avoir une bonne qualité de sommeil pour aider à maintenir ces connaissances, en particulier la mémoire musculaire.

Comment éviter la perte de mémoire pendant le sommeil?

Établir un programme de sommeil et s’y engager est une tâche souvent négligée. Mais avoir le même temps pour se coucher et la même routine nocturne vous fera des merveilles dans l’amélioration de la qualité globale du sommeil et vous assurera le meilleur sommeil profond. Les humains ont généralement un schéma de sommeil prédéterminé ou un rythme circadien. En raison de toutes les activités quotidiennes, ces modèles peuvent généralement être arrêtés.

Être strict avec le temps de vous endormir et de vous réveiller crée un modèle plus naturel auquel votre corps et votre cerveau peuvent s’adapter. Le programme de sommeil fixe permet au cerveau d’ajuster correctement sa consolidation de mémoire pour mieux s’adapter à vos habitudes de sommeil. Tout comme notre corps se fatigue lorsqu’il est maltraité, notre cerveau éprouve également de la fatigue lorsque nous traitons beaucoup d’informations pendant la journée.

Faire des siestes rapides est un moyen efficace de reposer votre cerveau et de le redémarrer rapidement. Cette méthode est très efficace pour engager la mémoire de travail ou les mémoires nécessaires à une utilisation immédiate. Évitez simplement de faire une sieste trop longtemps car cela pourrait ruiner votre programme de sommeil, et vous pourriez finir par vous sentir étourdi et désorienté après une longue sieste.

Avoir une alimentation saine et correcte est également non seulement bon pour votre corps et votre santé générale, mais il peut aider à donner à votre cerveau un coup de pouce à long terme dans la rétention de la mémoire. Cela tient en partie au fait que vous devez manger au bon moment de la journée. Il vaut mieux éviter de manger avant de se coucher car l’énergie du corps est gaspillée, ce n’est pas non plus le meilleur pour la digestion. Dans la mesure du possible, vous souhaitez que votre corps utilise l’énergie stockée pour restaurer les cellules cérébrales et manger avant de vous coucher peut détourner l’énergie de votre corps pour se concentrer sur la digestion.

N’oubliez pas de dormir!

Que vous soyez jeune ou vieux, les effets d’un sommeil suffisant sont inestimables pour une fonction cérébrale adéquate. Ne pas dormir suffisamment peut influencer notre façon de penser, notre façon d’agir et la façon dont nous nous souvenons des souvenirs. N’oubliez pas, essayez d’atteindre les heures de sommeil quotidiennes recommandées et votre mémoire vous remerciera!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.