Les glucides et le sommeil

Consommation de glucides

Tout d’abord, de nombreux régimes à forte teneur en glucides favorisent le surpoids et l’obésité qui, à son tour, est l’un des facteurs qui peuvent réduire la qualité du sommeil. Cependant, la consommation de glucides, quel que soit le poids du corps, peut affecter le sommeil de différentes manières.

… pendant le déjeuner

Manger un repas riche en glucides pendant le déjeuner augmente la sensation de somnolence qui se produit généralement en début d’après-midi. Dans les cas où vous faites une sieste, ce type de repas favorisera l’endormissement à cette heure. Cependant, chez les personnes qui ne font pas de sieste, une sensation de fatigue, de sommeil et de lassitude peut se produire, qui diminuera notre concentration et notre productivité.

… pendant le dîner

Si le dîner est riche en glucides, il peut également y avoir une augmentation de la somnolence par rapport aux soirées avec des dîners légers en glucides. Bien que ce fait puisse favoriser l’entrée dans le sommeil, manger beaucoup de calories avant de dormir, où l’activité diminue au minimum, est lié à une augmentation de poids. Il est donc déconseillé de consommer beaucoup de glucides avant de dormir. En outre, de nombreux aliments riches en glucides sont préparés avec des sauces, des composants gras et des protéines. Cela provoquera des digestions lourdes qui auront un effet néfaste sur le sommeil. Dans ce cas, il peut se produire une sensation de malaise qui retarde le sommeil et un repos agité, où l’on ne dormira pas correctement en produisant une sensation de fatigue au réveil.

… sur les régimes cétogènes

Une autre raison pour laquelle les glucides influencent le sommeil est que les personnes qui suivent un régime cétogène, c‘est-à-dire où les glucides ne sont pas inclus ou sont très limités en quantité, ont un sommeil réparateur. Bien que les recherches sur les personnes en bonne santé soient très limitées, il semble que ce type de régime alimentaire favorise un repos adéquat et un sentiment de bien-être pendant la journée.

… quand on est fatigué

Enfin, il convient de noter que lorsque notre repos est moins bon, nous avons tendance à augmenter l’apport en glucides pour éliminer la sensation de fatigue causée par le sommeil. Cela, comme nous l’avons vu dans ce texte, rendra difficile un repos correct, surtout dans les cas où l’admission se fait la nuit, très près de l’heure du coucher. Si on ajoute à cela une diminution de l’activité physique due à la sensation de fatigue provoquée par le manque de sommeil, on trouve une dynamique qui favorisera une prise de poids et un repos prolongé de faible qualité. Tout cela, à son tour, affectera notre qualité de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *