Lucas de Ulacia, pilote de la Coupe Ninja Kawasaki

Le Grupo Centrale de la literie sponsorise depuis un an le jeune pilote Lucasde Ulacia dans sa participation à la Kawasaki Ninja Cup. Lors de sa première année au championnat, Lucas a terminé 17e sur 25 pilotes, un résultat plus qu’intéressant pour un pilote de son expérience.

Comment abordez-vous cette nouvelle saison de la Kawasaki Ninja Cup ? Mon principal objectif cette année est de continuer à acquérir de l’expérience et de marquer plus de points que la saison dernière. Je dois continuer à apprendre après une première saison difficile.

Quelle est la chose la plus importante pour une course comme celle-ci ?

Tout d’abord, trouver des sponsors est un sport très coûteux, et peu importe à quel point vous êtes doué, il est très difficile de trouver un sponsor, surtout en ces temps, donc la première chose est de remercier le GRUPO CENTRALE DE LA LITERIA pour son aide et son soutien.

Moto-Lucas-de-Ulacia-con-sponsor-LoMonaco

Quelles sont vos aspirations personnelles pour cette année dans cette coupe ?

Cette année, j’espère terminer toutes les courses, je ne veux pas descendre et continuer à gagner de l’expérience, parce que dans ce sport, il ne s’agit pas seulement d’aller vite, il faut y aller avec sa tête.

D’où vient votre intérêt pour le monde de la moto ?

Chez moi, la moto est plus qu’un moyen de transport, l’essence est une chose que nous avons toujours eu en tête, mon frère Javier et ma sœur Catalina sont tous deux des amoureux de la moto et de la voiture, j’ai commencé à l’âge de quatre ans avec une Bultaco Tirón 100cc, une moto que j’ai héritée de mon frère, Ensuite, j’ai passé plusieurs années au Bultaco Camp, que je recommande à tout le monde, parce qu’on y apprend non seulement à conduire une moto mais aussi à être conscient et responsable, c’est quelque chose que nous devrions tous faire, puis pratiquer le Cross Country, et maintenant, je vais voir ce que je peux faire dans cette discipline.

Qui est votre idole du Championnat du monde de tous les temps ?

Je n’ai jamais vraiment eu d’idole, j’essaie d’apprendre un peu de tout le monde, mais je dirais que tout Espagnol le fait de manière effrayante, on gagne tout !

Enfin, Lucas, que peux-tu dire à ceux qui conduisent une moto ?

Mon père répète toujours une phrase que Paco Bultó lui disait “Vitesse et Prudence”, pour conduire une moto il faut être prudent, je ne connais personne qui lui donne un prix pour aller vite dans la rue. Une chose est de concourir dans un circuit, et une autre est de se déplacer dans la ville.

Merci beaucoup Lucas, et bonne chance, nous espérons que vous avez une très bonne saison et qu’avec notre soutien, année après année, vous vous améliorerez. Le Grupo Centrale de la literie encourage tous les lecteurs de notre blog à soutenir Lucas et à suivre ses performances. Je suis sûr qu’avec l’aide de tous, il se hissera au sommet de la Kawasaki Ninja Cup 2012.

La course Lucas-de-Ulacia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *