Phases du sommeil et ondes cérébrales par groupe de base de la littérature

Plus précisément, le cerveau subit une activité unique liée au sommeil. Les personnes de ce type ne dorment pas parce que le cerveau abandonne ses tâches pendant la nuit, mais parce que les mécanismes qui sont mis en marche, font qu’une nouvelle tâche commence : le sommeil.

Pour mesurer l’activité cérébrale, on utilise un appareil appelé encéphalogramme. Cet instrument est essentiellement composé d’électrodes qui sont connectées au cuir chevelu et qui mesurent les impulsions électriques du cerveau, ce qui se traduit par un enregistrement graphique sous forme d’ondes. Lorsque nous sommes éveillés, nous pouvons voir deux types de vagues :

  • Activité bêta, consistant en des ondes rapides et irrégulières, qui apparaissent lorsque la personne est attentive dans son environnement.
  • L’activité alpha, qui est un schéma qui résulte du repos et de la détente d’une personne.

Pendant le sommeil, le cerveau commence à émettre des ondes particulières, qui ne sont pas (ou peu) observées pendant l’éveil. Nous différencions une période de sommeil en cinq phases :

  • Phase 1 : les ondes alpha seraient combinées avec une nouvelle activité, appelée thêta. Ce sont de larges ondes de basse fréquence qui indiqueraient un état de relaxation et de somnolence extrêmes.
  • Phase 2 : la personne serait déjà endormie et le travail que le cerveau effectue dans cette phase, se traduirait par le rythme sigma (aussi appelé “broches du sommeil”) et les complexes K (large onde négative suivie d’une onde positive plus petite). Il s’agirait d’une phase de sommeil léger, dans laquelle il est facile de se réveiller.
  • Phases 3 et 4 : Ce sont les phases du sommeil profond appelées sommeil à ondes lentes (ondes delta). Il permet au cerveau de se reposer et de se remettre de l’agitation de la journée. Cette période a une fonction essentiellement réparatrice et dure environ 30 minutes.

Environ 90 minutes après nous avoir laissés dans les bras de Morphée, l’électroencéphalogramme commence à être désynchronisé : l’activité onirique qui favorise la phase REM apparaît. Ensuite, les mêmes ondes cérébrales se produisent que lorsque nous sommes en alerte, les ondes bêta. Dans les premières études sur le sommeil, ce fait a tellement surpris les chercheurs qu’on l’a aussi appelé Phase de “sommeil paradoxalEn fait, l’onde enregistrée par l’EEG et l’onde du mouvement des yeux sont les mêmes que lorsqu’une personne se réveille et voit une image. Tout au long de la nuit, des périodes de vagues lentes se succèdent à celles du sommeil paradoxal. Ainsi, pour une nuit de huit heures de sommeil, on peut connaître 4 ou 5 périodes de sommeil paradoxal.
De la part du Grupo Centrale de la literie, nous espérons que vous dormirez de longues heures sur votre nouveau matelas Triple Centrale de laliterie Faites de beaux rêves !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *