Positions de sommeil pendant la grossesse

Il est évident que ces « difficultés » seront encore plus perceptibles lors de la dernière étape, car c’est à ce moment que le ventre est le plus gros. La grossesse est une période de changements à la fois physiologiques et psychologiques qui affectent le corps de la future mère, des changements qui affectent malheureusement aussi notre repos.

Stades de la grossesse

Au cours du premier trimestre, de nombreuses femmes ressentent une fatigue diurne et ont l’impression qu’elles ont besoin d’un effort supplémentaire pour se réveiller. Cela est dû à la progestérone, une hormone qui est libérée en grande quantité pendant les huit premières semaines de la grossesse et qui provoque, entre autres, de la fatigue, des trous de mémoire et de la somnolence.

À partir du septième mois, le rythme du sommeil se caractérise par des difficultés de conciliation et de multiples réveils nocturnes, qui font d’une bonne nuit de sommeil une mission impossible pour une femme enceinte. D’autre part, le bombement de l’abdomen, les mouvements du fœtus, les brûlures d’estomac, les mictions fréquentes, etc. n’aident pas non plus les femmes enceintes à dormir profondément.

Le meilleur remède pour rendre ces troubles du sommeil plus supportables est précisément le repos et c’est pourquoi nous indiquons ci-dessous quelques conseils et positions afin que vous et votre bébé puissiez vous reposer correctement.

Couché sur le côté gauche

Pendant la grossesse, les experts recommandent de dormir sur le côté gauche, car dans cette position, le sang et les nutriments circulent mieux vers l’utérus. Dans cette position également, le rein élimine plus facilement les déchets et les liquides.

Les pieds en l’air

Un problème très courant chez les femmes enceintes est celui des crampes chez les jumeaux. Pour éviter cela, vous pouvez dormir avec les pieds surélevés, un moyen facile est de reposer vos jambes sur un coussin ou un oreiller qui fait que vos jambes sont au-dessus de vos hanches. Cette position vous aidera à avoir une meilleure circulation, ainsi qu’à prévenir les varices et les gonflements.

Sur le côté et avec l’oreiller entre les jambes

Cette position vous permet de garder plus facilement la colonne vertébrale droite et vous évite de mettre tout votre poids sur une seule jambe. Vous pouvez également utiliser de longs oreillers qui vous permettent de soutenir votre ventre et de vous sentir plus sûr et moins « lourd ».

Position semi-assise

En cas de malaise gastrique ou simplement de mauvaise digestion, l’une des postures recommandées est de dormir en position semi-assise, en vous aidant avec des coussins et des oreillers pour trouver la bonne position.

D’autres postures, comme dormir sur le dos ou face contre terre, sont totalement déconseillées, surtout à partir du deuxième trimestre, lorsque le poids de l’intestin commence à devenir important. Dans le cas où vous dormez sur le dos, cela entrave la circulation car tout le poids de l’utérus tombe sur votre dos, ce qui rend difficile le retour du sang vers le cœur et peut provoquer des vertiges dus au manque d’oxygène, outre le fait que le fœtus reçoit moins d’oxygène. De même, si nous dormons sur le ventre, tout le poids de notre corps tombe sur notre ventre.

Autres recommandations

Nous avons également d’autres recommandations qui peuvent vous aider à vous reposer plus facilement.

  • Avant de s’endormir, il est conseillé de manger des aliments riches en tryptophane (un verre de lait, une salade avec de la laitue, une pomme de terre bouillie, du pain complet…), substance qui favorise la conciliation du sommeil. Les stimulants tels que le thé ou le café doivent également être évités.
  • Il n’est pas non plus bon de se coucher épuisé, car souvent l’épuisement lui-même rend le sommeil difficile.
  • La température joue également un rôle très important, car il a été prouvé que la température idéale pour s’endormir est de 26 degrés. Au-delà de cette température, la qualité du repos diminue car les cycles de sommeil profond sont moins nombreux.
  • Établissez une routine : essayez de vous coucher à la même heure chaque soir.
  • Les courtes siestes : 30 minutes maximum, contrairement à ce qui semble être bon pour mieux dormir la nuit, car cela réactive votre cerveau et vous rend plus alerte le reste de la journée, mais attention, plus de sommeil peut provoquer des insomnies la nuit.
  • Dîners légers : les dîners tardifs et lourds gênent le sommeil.
  • Exercice modéré : faites une promenade à vélo, nagez, marchez… ces activités permettent de libérer de l’énergie et d’arriver plus détendu à la fin de la journée.
  • La nuit, pas de télévision ni d’ordinateur : la lumière artificielle réduit la sécrétion de mélatonine, une substance qui vous aide à dormir.
  • Pendant l’été, restez « cool » : utilisez des vêtements frais et respirants comme le coton et évitez les heures centrales de la journée. Une bonne douche avant d’aller dormir est également un remède très efficace pour se détendre et se sentir frais.

Image-LoMonaco-Enceinte

Nous avons déjà parlé des cauchemars, mais quels sont les rêves les plus fréquents chez les femmes enceintes ?

Au cours du premier trimestre, il est courant de rêver d’êtres chers décédés, symbole que vous aimeriez qu’ils soient là à ce moment important. Il est également fréquent de faire des rêves dans lesquels on se sent enfermé ou que l’on noie, ces rêves représentent la peur d’être privé de tout ce que l’on avait l’habitude de faire et que l’on devra maintenant doser pour mieux s’occuper de son enfant. Un autre rêve très courant et pas du tout agréable est de rêver de bébés énormes ou très petits ou même d’un avortement, ceci à cause de la crainte que quelque chose ne se passe pas bien pendant la grossesse.

Au cours du deuxième trimestre, de nombreuses femmes enceintes rêvent de chutes ou d’attaques de personnes ou d’animaux, car c’est à ce moment-là que la prise de poids devient plus évidente et qu’elles se sentent plus démunies face à tout problème. Il est également courant de rêver que votre partenaire vous trompe, lorsque vous avez peur que votre prise de poids vous fasse perdre votre attrait physique, ou de rêver du visage du bébé, puisque c’est à ce stade que vous connaîtrez le sexe de votre enfant.

Enfin, au troisième trimestre, les rêves les plus répétés chez les futures mamans sont ceux de s’imaginer au quotidien avec son futur enfant, de rêver à ce que sera sa nouvelle vie (donner le bain au bébé, le nourrir…). Il est également courant de rêver de perdre ou d’oublier des objets, cela représente la peur de ne pas être préparé ou que votre enfant soit doué, cela indique l’inquiétude que la mère ressent à propos du développement et de l’avenir de son enfant. Enfin, plus courant et habituel de tous les rêves, il est presque inévitable que quelques semaines après la naissance, vous rêviez de ce grand jour et de la façon dont vous vous comporterez quelques minutes après l’accouchement avec votre enfant dans les mains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *