Prendre soin du dos de ceux que nous aimons le plus

Bien que l’incidence des troubles du dos chez les enfants soit faible, ce chiffre augmente considérablement si l’on parle des adolescents et des jeunes adultes. En outre, un grand pourcentage d’entre eux souffrent d’anomalies et de problèmes dans cette partie de leur corps, dus à de mauvaises habitudes durant les dix premières années de leur vie. La meilleure option pour éviter cette situation est la prévention : travailler sur l’hygiène posturale, créer une habitude d’exercice chez les enfants et éviter qu’ils restent assis pendant de longues périodes.

Il existe une tendance, surtout dans les écoles, à maintenir des postures malsaines, des habitudes qui sont très néfastes à long terme pour la santé du dos de nos enfants et que nous pouvons prévenir en suivant quelques lignes directrices simples :

– En s’asseyant, à l’école :

Idéalement, le dossier doit être aussi proche que possible de l’arrière du siège. Le mobilier scolaire doit être plus ou moins adapté à la taille de chaque élève.

Le sac à dos :

Il est totalement déconseillé de porter des sacs à dos dont le poids dépasse 10 % du poids corporel de l’enfant. L’option la plus saine pour le dos des écoliers est un sac à dos à roulettes et, comme deuxième option, un sac à dos à 2 poignées qui répartit le poids et ne dépasse pas la taille.

Reposez l’équipement :

À la maison, en plus de suivre le même schéma en position assise, nous devons faire attention au lit de nos enfants. Il doit être suffisamment large et long pour que l’enfant puisse se déplacer librement ; l’ensemble (matelas + socle + oreiller), doit permettre de soutenir le dos au repos. Le matelas sera souple pour s’adapter à la courbure cervicale, dorsale et lombaire, mais en même temps, ferme pour ne pas céder au poids et provoquer une posture forcée. La base, doit être adaptée aux caractéristiques du matelas et aider à configurer la fermeté finale du lit. En bref, l’ensemble des deux doit apporter une fermeté moyenne à votre repos. L’oreiller, dans le cas des enfants, doit être aussi fin que possible, car sinon il y a un risque de forcer la courbe cervicale. Comment saurons-nous si c’est le bon équipement de repos ? L’enfant doit se lever sans douleur et être complètement reposé.

Enfin, il convient de noter que les enfants devraient être initiés à un sport afin d’abandonner leurs habitudes sédentaires et de renforcer leur dos. L’activité physique est également bénéfique pour les zones du corps qui supportent le plus de poids, et il va sans dire que le dos est l’une des zones concernées.

Au Groupe Littéraire Centrale, nous travaillons pour prendre soin du dos de ceux que nous aimons le plus, c’est pourquoi nous travaillons avec une large gamme d’équipements de repos, adaptés aux plus jeunes membres de la famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *