Quel bon repos agit sur la mémoire

Quel bon repos agit sur la mémoire

Le sommeil est un besoin primordial de l’être humain, comme l’alimentation et la respiration, et toute privation peut constituer une menace grave pour le bien-être psycho-physique.

L’importance de bien se reposer est bien connue et le sommeil est d’une importance fondamentale pour le processus de formation de la mémoire, ainsi que pour la restauration des réserves métaboliques, pour la production d’anticorps et pour l’élimination des toxines.

Dormir non seulement
protège les souvenirs de l’oubli, mais les rend plus faciles d’accès.
Pendant le sommeil, la mémoire est renforcée et les souvenirs récents viennent
métabolisé et fixé dans l’esprit. Dormir profondément et reposant
en fait, il garantit un fonctionnement optimal des mécanismes cérébraux et est dans
capable d’améliorer la mémoire à long terme, permettant d’assimiler
des informations et collecter des souvenirs dans l’esprit.

En plus de restaurer le corps, un bon repos a d’excellents effets sur la mémoire, tandis que le manque de sommeil réduit les compétences d’apprentissage. Le sommeil remplit une double fonction, prédisposant le cerveau à une réception optimale des données pendant la journée, et encodant, fixant et cataloguant dans l’esprit l’expérience pendant la phase de retravail de nuit.

Pendant que nous dormons, les processus neurologiques fondamentaux sont activés pour les mécanismes d’apprentissage et les informations acquises lorsque vous êtes dans un état de veille sont activement élaborées, renforcées et fixées dans l’esprit.

Les premiers stades de
la consolidation de la mémoire est terminée en quelques heures
de l’acquisition d’une notion, alors que les phases suivantes nécessitent plus
le temps et ils se produisent dans leur sommeil. Pour se préparer à un examen, en effet, il est bien connu
combien il est utile de profiter d’une nuit de sommeil reposant après avoir étudié.

Ce qui se passe
quand dormons-nous?

Le sommeil suit un
tendance cyclique, avec alternance des étapes des phases NREM et des phases REM,
caractérisé par une intense activité cérébrale. Une nuit de sommeil normale
ils alternent de quatre à six cycles de phases NREM et REM, dont
le premier est fondamental pour la recharge des énergies physiques, tandis que le second est
essentiel pour la consolidation de la mémoire.

En règle générale, la phase REM,
caractérisé par des mouvements rapides de la pupille, il prend le relais approximativement
90 minutes après s’être endormi. La première période REM a
généralement une durée de dix minutes, tandis que la dernière peut durer plus longtemps
une heure. Pendant la phase REM, les yeux se déplacent rapidement dans plusieurs
directions et le sujet rêve. Le sommeil paradoxal joue un rôle clé dans le renforcement
de mémoire.

Vagues cérébrales
les lentilles générées pendant un sommeil profond jouent un rôle décisif et direct
dans le transfert de souvenirs de l’hippocampe, partie de la
cerveau situé dans le lobe temporal qui agit comme un dépôt à court terme pour
les souvenirs, au cortex préfrontal, qui garde le
souvenirs à long terme.

Troubles du sommeil:
comment ils endommagent la mémoire

Quand nous dormons, nous le faisons
former de nouvelles synapses qui, en substance, encodent ce qui a été appris
pendant la veillée. Impact des troubles du sommeil
négativement sur ce processus et peut causer des problèmes mnémo-cognitifs.

Un bon repos
nocturne est indispensable pour préserver sa capacité à apprendre et
souvenir. Une mauvaise qualité de sommeil peut en fait
avoir des répercussions extrêmement négatives sur les compétences neurocognitives normales,
comme la capacité de concentration et la formation de la mémoire.

Trouble
caractérisé par des difficultés à s’endormir et l’impossibilité de dormir
pendant une période raisonnable pendant la nuit, l’insomnie peut
endommager les zones du cerveau impliquées dans la formation de la mémoire.

En raison de l’apnée
problèmes nocturnes et respiratoires pendant le sommeil, très fréquent
surtout chez les sujets plus jeunes, les souvenirs risquent de rester
coincé dans l’hippocampe, où ils sont inévitablement écrasés par de nouveaux
notions, et donc oubliées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page